3 - Le financement des mafias

Les organisations criminelles disposent de différents moyens pour se financer comme le blanchiment d'argent, la drogue, le racket, le proxénétisme, le jeu…

En Italie 7% du PIB est produit par des organisations mafieuses, ce qui englobe 270 000 commerçants et petites entreprises, soit l'équivalent de 90 milliards d'euros : 30 milliards grâce à l'usure, 20 milliards grâce au blanchiment d'argent, 10 milliards grâce au racket, 10 milliards grâce à la drogue, 7 milliards grâce aux vols et cambriolages et 13 autres milliards grâce aux trafics moins importants.

Le racket est le moyen de financement utilisé le plus ancien, nous pouvons le décliné selon trois catégories : * Le racket de première catégorie ou le racket simple, concerne les commerçants. Ils paient un impôt qui les autorise simplement à poursuivre leurs activités dans la zone mafieuse. Le plus célèbre est le pizzo imposé au commerçants de Palerme par la Cosa Nostra : les mafieux imposent aux commerçants des revenus en échange d’une « protection » mais aussi sous peine de voir leurs vitrines brisés et leurs marchandises disparues ou brûlées. * Le racket de seconde catégorie, où les organisations criminelles utilisent le chantage d’actionnaires, de protection ou à la vente forcée. Lorsque les mafias ont recourt à la vente forcée, elles utilisent l’enlèvement ou, de plus en plus, la destruction de déchets toxiques très coûteuse pour les entreprises privées. * Le racket de troisième catégorie, est le plus complexe des trois. Il s’agit d’infiltration des marchés publics ou de leur sous-traitants et des marchés privés par la même occasion. Par exemple lorsque l’entreprise agirait sous des ordres mafieux, elle est forcée de faire appel à des sous-traitants désignés par l’organisation criminelle en question. Mais avant de passer au racket les mafias se servent toujours de menaces et elles sont prises très au sérieux lorsqu’elles viennent d’organisations criminelles importantes.

* Les organisations criminelles se servent de la détresse de certains commerçants qui sont au bord de la faillite pour les abuser et leur prêter de l’argent à un taux qu’ils ne pourront jamais rembourser sans faire des sacrifices. Et si les commerçants ne peuvent pas rembourser, les mafias font une fois de plus appel à la menace pour les forcer à vendre tout ce qu’ils possèdent et pouvoir rembourser ces organisations. * Le proxénétisme est un revenu très lucratif pour les mafias. Cette activité était au départ interdite aux mafieux, le trafic de femmes étant considéré comme un crime en Sicile. Mais les mafias ont comprises que le sexe était aussi un business et  se sont lancés dans ce secteur. * La drogue est un marché mafieux en pleine expansion. Les organisations criminelles utilisent de plus en plus le trafic drogue pour gagner de l’argent.  * Enfin, il y a le blanchiment d'argent qui représente aujourd'hui un sérieux danger pour l'économie mondiale. Les criminels dans le monde entier ont tous plusieurs choses en commun : ils doivent blanchir leurs profits pour leur donner un semblant de légalité, éviter la saisie des capitaux qu’ils ont acquis grâce à des trafics illicites, échapper aux poursuites judiciaires et faciliter la fraude fiscale. Le blanchiment de capitaux est actuellement le secteur criminel qui croît le plus vite.

En matière de financement, l'imagination de la mafia est sans limite : la justice italienne vient de démanteler un sordide réseau organisé autour du transfert de cadavres, dans la région de Bari. Elle a permis d'établir que des infirmiers des morgues et des aides-soignants recevaient de l'argent - jusqu'à 600 euros par corps - lorsqu'ils signalaient un cadavre aux entreprises de pompes funèbres faisant partie du réseau mafieux. Le clan se chargeait ensuite lui-même de transporter les corps jusqu'à leur domicile à moindre coût, court-circuitant ainsi les structures légales et récupérant de juteuses parts de marché, sachant qu'en Italie une famille doit débourser en moyenne 3 500 euros pour les obsèques d'une personne…

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site